À l’attention de Monsieur Olivier RAYNAUD, Directeur de la conformité, BANQUE LAZARD FRERES

Paris, le 7 janvier 2018.

À l’attention de Monsieur Olivier RAYNAUD,
Directeur de la conformité
BANQUE LAZARD FRERES
121 Boulevard Haussmann
75008 Paris

 

Monsieur,

La banque Lazard, à laquelle vous collaborez en veillant à l’éthique et à la conformité, vient de signer un accord abject avec le gouvernement Congolais, pour le soutenir auprès du FMI en vue d’une aide substantielle.

Vous n’êtes pas sans savoir que ce pays d’Afrique Centrale, l’un des plus corrompus au monde, est enlisé dans une situation économique et politique sans précédent. Elle est due à une gestion criminelle et à la mise en place d’un système totalitaire qui a fait basculer une grande majorité de la population dans l’extrême pauvreté.

Pour ne rien arranger à la situation, le gouvernement congolais a procédé à l’arrestation de nombreux opposants politiques et s’est empêtré dans une épuration ethnique qui paralyse la région du Pool et empêchera toute relance économique.

Depuis deux ans, le Congo est constamment interpellé par les organisations de défense des droits de l’homme et contre la corruption. Le Département d’Etat américain, dans son dernier rapport, va même jusqu’à qualifier, à juste titre, le Congo, d’Etat voyou.

La société civile, dans l’intérêt suprême du Congo, a entrepris de faire entendre la voix du Peuple congolais, lassé d’être sacrifié sur l’autel des intérêts extérieurs.

Soucieux d’établir des relations basées sur l’équité, la transparence et l’éthique avec des partenaires extérieurs comme votre institution, le Collectif Sassoufit, par le biais de cette lettre, entend alerter le Conseil d’administration de la Banque Lazard, sur les conséquences judiciaires d’un éventuel soutien à la dictature congolaise.

La banque Lazard a déjà, faut-il le rappeler, participé à l’annulation frauduleuse de la dette congolaise en 2010 dans le cadre du programme PPTE ; il est aujourd’hui avéré que les comptes présentés alors, sur lesquels le Directeur Général Dominique Strauss-Kahn avait fermé les yeux, étaient insincères.

C’est pourquoi, le Collectif Sassoufit, organisation de la société civile congolaise, se réservera le droit de poursuivre en justice, toute institution, toute organisation ou toute entreprise suspectée de complicité de blanchiment, de détournement de deniers publics congolais ou de dette odieuse.

Nous exigeons aussi la totale transparence sur :

  • La rémunération de Lazard et le montant de ce contrat de service obtenu dans des conditions douteuses.
  • Le périmètre d’intervention de Lazard auprès du gouvernement de fait du Congo
  • La présence des organisations de la société civile congolaise pendant les négociations et copie de l’ensemble des actes couvrants la période et la mission du contrat.

Le Collectif salue la position, enfin, digne du FMI qui a exhorté le pouvoir de Brazzaville à assainir sa gouvernance et à promouvoir la paix au Congo avant tout accord d’aide. Cette décision s’inscrit directement dans la logique d’éthique et de transparence que demande le peuple congolais, client réel de la Banque Lazard, du FMI et de tout autre organisme financier œuvrant ou souhaitant œuvrer au Congo.

Les banques françaises, telles que BNP Paribas et Société Générale, qui étaient beaucoup intervenues jusque-là auprès de ce pouvoir criminel, ont renoncé à tout contact avec ce dernier. Vous seriez bien avisés de vous en inspirer. En effet, du fait de l’incroyable légèreté de Monsieur Matthieu PIGASSE dans son soutien démesuré au dictateur congolais et leur proximité, de votre siège à New-York et votre cotation à Wall-Street, vous pourriez être sérieusement concernés par leur très sévère réglementation, notamment The Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act (RICO).

N’en doutez pas, ces éléments ont déjà fait en sorte que BNP Paribas et Société Générale, beaucoup moins exposées, jettent l’éponge.

En espérant que vous tiendrez compte de ce précieux exemple et de la présente alerte,
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.  

Andréa NGOMBET,
GLOBAL COORDINATOR COLLECTIF SASSOUFIT

 

 

CC :

  • MATTHIEU PIGASSE, PDG FRANCE BANQUE LAZARD
  • KENNETH M. JACOBS, PDG MONDE BANQUE LAZARD
  • CHRISTINE LAGARDE, DIRECTRICE DU FMI
  • GLOBAL WITNESS
  • PUBLIC EYE SUISSE
  • BRUNO LE MAIRE, MINISTRE DE L’ÉCONOMIE DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
  • PRESIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO
  • PRIMATURE DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO
  • PRESSE INTERNATIONALE

Leave a Reply

Your email address will not be published.