CONGO-B : LE FMI DOIT S’ASSURER QUE LE RÉGIME KLEPTOCRATE DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO NE BÉNÉFICIE PAS D’UN NOUVEAU TRAITEMENT DE FAVEUR

Des conditions de transparence sont nécessaires pour mettre un terme aux cycles de corruption et de détournement de fonds
Pour la deuxième fois en moins d’une décennie, la République du Congo se retrouve au bord de la faillite.
 
Pourtant, le Congo-Brazzaville possède des réserves considérables de pétrole et devrait devenir le troisième producteur pétrolier d’Afrique subsaharienne d’ici 2018.
 
Alors comment se fait-il que le Congo, si riche en pétrole, se soit trouvé dans une situation économique si désespérée à deux reprises en si peu de temps ? La réponse à cette question réside en grande partie dans le fait que le secteur pétrolier du Congo est corrompu et mal géré.

Leave a Reply

Your email address will not be published.