Les Millions de dollars australiens de Denis Christel Nguesso

Sundance Resources, Snowy Mountain Engineering Co. empêtrés dans un scandale de pot-de-vin au Sri Lanka et au Congo
Deux compagnies australiennes font l’objet d’accusation de corruption dans un scandale de distribution de pot-de-vin aux présidents du Sri Lanka et du Congo, pour sécuriser des contrats de plusieurs millions de dollars dans ces pays. Une investigation de Fairfax Media et 7.30 a revelé que Perth Sundance Resources est impliqué dans un scandale de pot-de-vin impliquant des membres de la famille du président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso. Le Géant de l’ingénierie Snowy Mountain Engineering fait l’objet séparément d’une enquête sur l’approbation par son équipe dirigeante de bakchich à des officiels étrangers, incluant un don au parti du Président Sri Lankais Maithripala Sirisena quand il était simple ministre. Alors que les investigations suivent leur cours, ces révelations mettent la pression sur le gouvernement Turnbull pour une réforme de la législation australienne de lutte contre la corruption, et arrive après des accusations de corruption à l’étranger impliquant Tabcorp, Leighton Holding et BHP Billiton.
[…]
Le DEAL SECRET DU CONGO
Le Projet Mbalam-Nabeba Iron Ore de Sundance Resources à la frontière du Cameroun et de la République du Congo est vendu comme un des plus grands gisement de fer d’Afrique. Mais des fichiers internes de Sundance révèle un projet de corruption de certains membres de la famille de l’homme le plus puissant du Congo quand la compagnie cherchait à obtenir l’exclusivité sur le gisement en 2006 et 2007. Un rapport de Juillet 2006 par les agents africains de Sundance précisait que le projet avait besoin de l’aval du chef de l’état, Président Denis Sassou Nguesso. Les fichiers internes de la compagnie indiquent que des agents avaient alors passé un accord d’une valeur de plusieurs millions de dollars avec le fils du président et son neveu pour une bonne part d’actions dans la filiale Congolaise de Sundance.« Denis Christel Nguesso [le fils du Président] était enchanté par le projet, mais avait clairement un problème avec la part d’actions qui étaient proposés à la partie congolaise dans cet accord. »
« A defaut de leur donner [Le gouvernement Nguesso] une bonne raison de faire le projet avec eux, ils allaient le faire avec les chinois, rapportent la note confidentielle de Juillet 2006.Le fils du président a ainsi reçu des actions d’une valeur de plusieurs millions de dollars.
En mi-2007 son père, le Président Sassou Nguesso, a personnellement signé le permis d’exploitation du gisement par Sundance et dans la foulée les emplois de Sundance ont été attribué à « ses relations et réseau au Congo ». Un porte parole de Sundance a dit à Fairfax Media que l’entreprise « a mandaté un tiers indépendant » pour faire toute la transparence sur ces affaires.
La Police Féderale Australienne (AFP) dit prendre ses allégations de fraudes très au sérieux.
NOTE : Le Directeur Général de Congo Iron est Mr Aimé Emmanuel Yoka, neveu de Sassou Nguesso.

Leave a Reply

Your email address will not be published.